grmpyprogrammer, to MagicTheGathering
@grmpyprogrammer@phpc.social avatar

The more I watch Canadian Highlander content, the more I become convinced that competetive players should play that instead. Not as much fun as showing up at your LGS and stomping kids.

katerberg,

@grmpyprogrammer I like both formats, but what we can all agree on is that anyone that brings a deck to a casual table is a huge jerk. Play decks at the power level of the people around you and everyone has more fun!

mediapart, to cedh French
@mediapart@mediapart.social avatar

Mort de Blessing Matthew: la justice européenne ne permet pas de rouvrir le dossier

La a rendu sa décision jeudi 18 janvier: elle estime irrecevable la requête de la sœur de la Nigériane retrouvée morte noyée dans la Durance, près de Briançon, en mai 2018. Elle souhaitait une réouverture de l’enquête.

https://www.mediapart.fr/journal/international/180124/mort-de-blessing-matthew-la-justice-europeenne-ne-permet-pas-de-rouvrir-le-dossier

Kalytis, to cedh French
@Kalytis@piaille.fr avatar

"La France est condamnée par la CEDH pour avoir sanctionné pénalement une femme qui avait dénoncé publiquement les agressions sexuelles de son employeur.

Une telle sanction a créé un effet dissuasif pour les victimes de .

La consacre une protection renforcée de la liberté d'expression et juge qu'il faut adapter les exigences probatoires à la nature des faits et tenir compte de l'effet dissuasif sur les victimes"

https://hudoc.echr.coe.int/fre#{%22itemid%22:[%22001-230297%22]}

(via Nicolas Hervieu, https://twitter.com/N_Hervieu/status/1747908693071397159/)

FoucPerotin, to cedh
@FoucPerotin@bdx.town avatar

Quand Gérald Darmanin bafoue la loi
PAR THOMAS LEGRAND CHRONIQUEUR POLITIQUE

Le ministre de l’Intérieur bafoue l’Etat de droit en affirmant qu’il ne respectera pas une décision du Conseil d’Etat, il affirme haut et fort qu’il n’en a rien à faire d’une décision de justice et ça ne fait pas scandale. Le garde des Sceaux se tait, l’Elysée ne dit rien. La majorité, sans boussole depuis le début, dérive désormais à plein tube dans une stupéfiante indifférence générale et laisse celui à qui elle a livré la charge de diriger la sécurité du pays s’opposer à l’application d’une décision de justice.

Voilà un édito non pas pour défendre un Ouzbek renvoyé dans son pays (quoique ça l’aurait mérité) et qui risque d’y être torturé, mais pour défendre le droit et l’idée selon laquelle les premiers à devoir respecter la loi sont les détenteurs du pouvoir. Le respect, par les gouvernants, des règles qui encadrent leur pouvoir, c’est la définition de l’Etat de droit démocratique. Un édito pour demander simplement que les droits français (une décision du Conseil d’Etat) et européen (un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, ou CEDH) soient respectés, c’est, semble-t-il, devenu un acte déraisonnable et une preuve de déconnexion. Dans quel état de panique sécuritaire et à quel niveau d’emprise de l’extrême droite illibérale sommes-nous pour que des avocats et la presse en soient à demander que le ministre de l’Intérieur respecte la loi ?

Gérald Darmanin avait prononcé cette phrase proprement insensée le 13 novembre, qui aurait dû alerter s’agissant d’un ressortissant ouzbek contre lequel ne pesait pourtant aucune charge : «J’ai décidé de le renvoyer dans son pays […] qu’importent les décisions des uns et des autres.» L’homme a été expulsé alors qu’il est menacé, chez lui, de poursuites pour raisons politiques et qu’il y a déjà été torturé. Et alors que la CEDH avait souligné l’illégalité de son éventuelle expulsion. Le Conseil d’Etat est allé encore plus loin en enjoignant l’Etat à faire revenir l’expulsé. Malgré tout, Darmanin explique qu’il va «tout organiser» pour qu’il «ne puisse pas revenir». On peut admettre qu’un ministre de l’Intérieur veuille que le taux d’OQTF (obligations de quitter le territoire) réalisé soit amélioré, mais la France, en vertu de ses valeurs de base et de sa signature de la Convention européenne des droits de l’homme, n’expulse pas des ressortissants étrangers qui ont toutes les chances de se faire torturer dans leurs pays. Lucie Simon, l’avocate de l’homme expulsé, tente d’avoir un rendez-vous avec le ministère des Affaires étrangères pour voir s’il est au moins possible de s’assurer que son client puisse bénéficier d’une quelconque protection contre la torture.

Est-ce qu’au moins les autorités françaises s’en soucient ? On n’en sait rien. On est atterré de constater que, dans une indifférence quasi générale, le ministre de l’Intérieur peut s’affranchir de deux décisions de justice, validant ainsi le discours de l’extrême droite selon lequel l’Etat de droit, tel qu’il est entendu généralement dans nos démocraties depuis 1945, est un obstacle, une notion nuisible. Il faut sortir les grands mots : en matière de naufrage moral et politique du macronisme on n’avait jamais atteint de telles profondeurs

Note : Je publie l’intégralité de l’édito de Thomas Legrand, ce lundi 18 décembre 2023, dans Libé*. Je sais que certains sont contre la publi sur les RS d’articles de la presse payante. Moi, je le fais de temps en temps (pas souvent), quand je pense que c’est important.*

LDH_Fr, to cedh French
@LDH_Fr@piaille.fr avatar

Pour la 1ère fois, la France passe outre une décision de la en expulsant un Ouzbek malgré un risque de torture, une décision très inquiétante pour l’État de droit. Il est inacceptable que Gérald Darmanin s’assoit ainsi sur les décisions de la CEDH !
https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/12/01/la-france-procede-a-l-expulsion-en-passant-outre-une-decision-de-la-cedh-pour-la-premiere-fois_6203343_3224.html

redfrog, to cedh French

Liberté de la presse & violences policières : Interdire à un organe de presse l'usage futur d'une vidéo de violences policières viole la .
Car cela conduit à une interdiction "inacceptable" de publication future d’images non éditées de policiers.

https://hudoc.echr.coe.int/fre#{%22itemid%22:[%22001-228530%22]}

paul_denton, to Europe French
@paul_denton@mastodon.social avatar

Le petite phrase de Darmanin sur une sortie de la CEDH est un "ballon "d'essai" de Macron, croit savoir un conseiller après l'attentat d'Arras. "Le président ne sait pas encore comment réagir à cette nouvelle vague terroriste mais une énième loi ne suffira pas. Les Français attendent des actes forts, pas du blabla".

paul_denton, to cedh French
@paul_denton@mastodon.social avatar

Darmanin "assume" d'être condamné par la CEDH pour expulser illégalement si cela peut "protéger les Français". "La France peut créer un précédent terrible", s'alarme le directeur des droits de l'Homme au Conseil de l'Europe dans l'Opinion. Ces propos vont servir la Turquie, la Russie, la Roumanie, qui veulent s'en affranchir. "C'est du Wauquiez dans le texte, c'est puant", déclare un député de la majorité. Comme si cela pouvait l'arrêter...

#Off #CEDH #Darmanin #DroitsdeLhomme #Europe #Racisme

redfrog, to cedh French
katerberg, to MagicTheGathering

I forgot to post about when it was live, but in case anyone in is into or , I run tournaments that are Vintage Rotisserie Drafts. They play out somewhere in between Vintage and as far as power level, but because it's all face-up and you can draft things like Chill, the format is way more interactive.

The most recent video just got posted on Youtube, but all the links are on https://stlotus.org.

I love talking about this format. <3

Dadlyambitions, to mtg
@Dadlyambitions@mastodon.social avatar
LDH_Fr, to cedh French
@LDH_Fr@piaille.fr avatar

Décision inédite de la Cour européenne des droits de l'Homme : le recours à la reconnaissance faciale pour identifier & localiser un manifestant est jugé contraire à la , "incompatible avec les idéaux & valeurs d’une société démocratique régie par la prééminence du droit".

https://www.leparisien.fr/international/la-cedh-condamne-la-russie-pour-son-utilisation-de-la-reconnaissance-faciale-04-07-2023-EA6XOCWBDRFOJICF6JTGW6SP44.php

wikitrans, to cedh French

Grande nouvelle : la Cour Européenne des Droits de l'Homme () a jugé aujourd'hui qu'empêcher une personne trans de changer de sexe à l'état civil et sur son acte de naissance relevait d’une violation des Droits Humains.

Le jugement intervient suite à une attaque en justice contre l’État hongrois, lequel interdit les changements d'état civil aux personnes trans depuis 2020 : https://hudoc.echr.coe.int/fre#%7B%2522itemid%2522:%5B%2522001-225330%2522%5D%7D

  • All
  • Subscribed
  • Moderated
  • Favorites
  • JUstTest
  • mdbf
  • everett
  • osvaldo12
  • magazineikmin
  • thenastyranch
  • rosin
  • normalnudes
  • Youngstown
  • Durango
  • slotface
  • ngwrru68w68
  • kavyap
  • DreamBathrooms
  • tester
  • InstantRegret
  • ethstaker
  • GTA5RPClips
  • tacticalgear
  • Leos
  • anitta
  • modclub
  • khanakhh
  • cubers
  • cisconetworking
  • megavids
  • provamag3
  • lostlight
  • All magazines